MENU

Pour me contacter : christian.bry@laposte.net

Le charme

Le charme commun supporte bien la taille et est fréquemment planté pour former des haies taillées (les charmilles).

Essence d'ombre,il préfère les sols argileux et redoute les sols acides mais tolère le calcaire.

Préfère un climat continental, résistant au froid et à la chaleur.

La durée de vie de l'arbre dépasse rarement les 100 ans.

Les charmes sont des arbres pouvant mesurer jusqu'à 25 mètres, à feuilles caduques, les feuilles alternes sont oblongues aiguës, doublement dentées, portées par des rameaux fins, brun vert.

Elles sont marcescentes (1) et restent sur l'arbre tout l'hiver, arbre au tronc droit mais de forme cannelée assez caractéristique, à l'écorce lisse grisâtre.

Les fleurs pollinisées par le vent, en chatons apparaissent en même temps que les feuilles.

Les fleurs mâles et femelles se trouvent sur des chatons distincts mais les deux sexes sont présents sur chaque plante (espèce monoïque).
Les chatons mâles sont cylindriques, les chatons femelles plus grêles.

Les fruits,arrivent à maturité fin septembre, ce sont des akènes ligneux de 3 à 6 mm de long, attachés à une bractée en forme de feuille simple ou trilobée qui forme une aile favorisant leur dispersion. On trouve généralement de 10 à 30 graines par chaton.

Essence très présente dans les taillis ; représentant environ 6 % des arbres forestiers en France.

Le bois des charmes est très dur, dense et blanc et la difficulté rencontrée pour le travailler a limité son utilisation.
Il est toutefois recherché pour les usages nécessitant un bois dur, comme les jeux, outils, formes de chaussure, étals de boucher...

(1) La marcescence (adjectif : marcescent) caractérise l'état d'un arbre ou d'un arbuste qui conserve ses feuilles mortes attachées aux branches durant la saison de repos végétatif (l'hiver ou la saison sèche), ces feuilles ne tombant que lors de la repousse des nouvelles (au printemps ou au début de la saison des pluies).

Sources Wikipédia