MENU

Pour me contacter : christian.bry@laposte.net

Introduction

On estime à 6000 / 7000 les espèces animales vivant dans une grande forêt de chênes. L'immense majorité étant représentée par les insectes.C'est au niveau du sol que l'on y trouvera le plus grand nombre.

Le maximum de vie se concentrant aux lisières : les espèces animales profitant des deux mondes en contact. Ainsi en lisière ou aux abords d'une clairière on y trouve 40% d'espèces d'oiseaux en plus qu'en pleine forêt.

A sénart, la présence de très nombreuses mares et milieux associés (fossés et ru) fait le bonheur des amphibiens : crapauds, tritons, grenouilles .. y compris le fameux crapaud accoucheur.

Les animaux qui vivent en Forêt de Sénart sont généralement tous ceux rencontrés en Ile de France, on peut y croiser : chevreuil (pas de cerf en forêt de sénart), sangliers, écureuil, renard, lièvres, lapins, belette, fouine,   ...

Parfois ces derniers s’aventurent jusqu’en dans nos villes pour « savourer » nos immondices, les sangliers sont également en sur-nombres. C'est pour cela que depuis quelques années, la ville de Montgeron est sous contrat avec un lieutenant de louveterie chargé du problème.

La Forêt est ouverte à la chasse chaque jeudi pendant l’hiver (sauf les jours de neige bien sûr).

Parmi les oiseaux, on peut découvrir et savourer le chant des pies, gaies, pouillots, buse variable, fauvette, engoulevents d’Europe entre autres.

Quelques vipères y ont leur nid.

Dans les mares vous pourrez découvrir des tritons palmés, grenouilles rousses et rainettes arboricoles, batraciens protégés.

A ce propos rappelons quelques faits mettant en danger notre écosystème : au début des années 1970 il était à la mode d’acquérir des Tamias de Sibérie (Ecureuil de Corée).

Mais des particuliers inconscients ont décidé de s’en débarrasser, en les relâchant en Forêt.

N’ayant pas de prédateurs naturels, ces animaux exotiques ont proliféré. Les spécialistes qui considèrent ce phénomène comme « invasif » estiment qu’ils sont 15.000 en Forêt de Sénart !

Plus grave encore, bourré de tiques ces Tamias, provoquent une maladie parasitaire invalidante, tant pour les animaux domestiques que pour les humains : la tristement célèbre Maladie de Lyme .